Logo Geosciences

Partenaires

CNRS
Logo Rennes1
Logo OSUR
Logo Doc OSUR

Géosciences Rennes
UMR 6118
Université de Rennes1
Campus de Beaulieu
35042 Rennes Cedex

02 23 23 60 76


Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Français > Les annonces de séminaires et thèses > Séminaire de Sandrine QUERE (Université de Nantes)

Séminaire de Sandrine QUERE (Université de Nantes)

Date : 5 mai 2008, 11h

Titre : Reconstitution du mouvement des plaques, tectonique des plaques et convection globale.

Lieu : salle de conférences du CAREN (bât 14B RDC)

Résumé : La tectonique des plaques est l’expression la plus spectaculaire de la convection terrestre. Ici, je vous propose de vous montrer comment on peut rajouter des plaques àun modèle de convection sans plaques, grâce àune méthode astucieuse de changement de condition limite dans l’équation de Navier-Stokes (Ricard & Vigny, 1989). Cette méthode élégante permet de retrouver les principales caractéristiques de la tectonique terrestre, àsavoir des zones de subduction sous formes linéaires, des dorsales océaniques passives et des points chauds. Une fois un modèle de référence établi, la prise en compte du champ de vitesses actuelles (NNR NUVEL1) montre l’émergence de six points chauds dont la localisation et le nombre se rapprochent très fortement du nombre (sept) et de l’emplacement des points chauds primaires (Courtillot et al, 2003). Le rift africain apparaît comme une conséquence naturelle du relâchement du champ de vitesses NNR NUVEL1. Dernièrement, j’ai travaillé sur une nouvelle reconstitution du mouvement des plaques qui remet en question nombre de nos aprioris sur l’évolution des plaques (courbure de la chaîne de volcans Emperor-Hawaï interprétée comme un changement brutal de direction de la plaque Pacifique à43 Ma, fixité des points chauds du Pacifique, dérive de la lithosphère vers l’Ouest...).

.../...