Logo Geosciences

Partenaires

CNRS
Logo Rennes1
Logo OSUR
Logo Doc OSUR

Géosciences Rennes
UMR 6118
Université de Rennes1
Campus de Beaulieu
35042 Rennes Cedex

02 23 23 60 76


Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Français > Annuaire > DREUZY (de) Jean-Raynald > Transport

Transport

Transport

Les expériences de terrain sur le transport de solutés non réactifs (particules éléments chimiques inertes en solution) montrent une très large dispersion des temps de transit des particules avec en particulier une probabilité non négligeable de temps de transit très élevés. L’interprétation de ces temps de transit élevés est cruciale pour la prédiction des temps de rémanence de contamination des aquifères pollués. Des expériences de terrain récentes [Becker and Shapiro, 2000] montrent que la large gamme des temps de transit est due non seulement àun phénomène d’adsorption et de diffusion dans la matrice comme il a été classiquement proposé [Jardine, et al., 1999 ; Neretnieks, 1980] mais aussi àun phénomène d’advection des particules par un champ de vitesses de fluide très hétérogène.

Comprendre le transport macroscopique, c’est savoir comment le soluté échantillonne le champ de vitesse et quelles sont les corrélations induites par cet échantillonnage. En d’autres termes, il s’agit de déduire du champ de vitesse Eulérien le champ de vitesse Lagrangien, ce dernier donnant directement le transport advectif. Dans un premier temps, nous étudions la corrélation des vitesses le long de la trajectoire des particules. Dans un deuxième temps, nous étudions l’effet de ces corrélations sur le transport macroscopique. Cette phase demande d’étudier de très grands domaines donc de mettre au point des algorithmes parallèles. Dans un troisième temps, nous abordons l’effet de l’adsorption chimique sur les lois de transport.