Logo Geosciences

Partenaires

CNRS
Logo Rennes1
Logo OSUR
Logo Doc OSUR

Géosciences Rennes
UMR 6118
Université de Rennes1
Campus de Beaulieu
35042 Rennes Cedex

02 23 23 60 76


Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Français > Annuaire > KERMARREC Jean-Jacques > Laboratoire de modélisation > Distinctions

Distinctions

Année 2008

La thèse de Philippe Laguionie, étudiant àGéosciences Rennes sous la direction d’Alain Crave, a été récompensée par le prix Henri Milon 2008 de la Société Hydrotechnique de France.

Depuis 1948, la Societe Hydrotechnique de France décerne chaque année le prix Henri MILON, du nom de son fondateur Monsieur Henri Milon, éminent hydrologue qui présida la société de 1939 à1950.

Ce prix récompense des thèses de doctorat inédites de langue française traitant d’hydrologie (ressources, dynamique des écoulements, aménagement et environnement) soutenues entre le 1er octobre 2006 et le 30 septembre 2007.

Il est destiné àencourager de jeunes chercheurs en vue, notamment, de perfectionner les connaissances et les techniques relatives au domaine de l’hydrologie.

Le jury apprécie les études scientifiques qui mettent en avant l’innovation, présentent un intérêt technico-économique ou sociétal, ouvrent des possibilités de développement en France comme àl’étranger.

La qualité du travail comme celle du résumé seront aussi des critères appréciés par le jury.

Le jury qui décerne ce prix est composé de spécialistes choisis par le bureau du Comité Scientifique et Technique de la S.H.F., il est présidé par le président de ce Comité.

Titre de la thèse : Mesures in situ et modélisation du transport des sédiments en rivière. Application au bassin versant de la Vilaine

La thèse est éditée dans la collection des Mémoires du CAREN et est téléchargeable en ligne àl’adresse suivante :

N° 21 - Ph. LAGUIONIE - Mesures in situ et modélisation du transport des sédiments en rivière. Application au bassin versant de la Vilaine. 349 p. (2007) ISBN 2-914375-54-9

Résumé et mots-clés :

L’objet de ce mémoire est l’étude du transport des sédiments dans les rivières. Une analyse de la corrélation entre les flux d’eau et de sédiments est réalisée par une approche statistique, sur la base de chroniques de données journalières moyennes établies pour des bassins versants de superficies et lithologies différentes. A des échelles d’espace et de temps courtes, les processus physiques mis en jeu dans les phénomènes de transport sont abordés par la mesure en rivière de profils de vitesse et de concentration, et par une approche rhéologique complémentaire. Les modèles théoriques sont confrontés aux mesures de terrain. In situ, la variabilité des paramètres mécaniques montre la nécessité d’utiliser des traceurs environnementaux pour intégrer les modes de transport des sédiments. Les travaux sont centrés sur les radioéléments Béryllium-7 et Iode-131. La méthodologie de traçage est développée et les résultats portent sur la cinétique de transport des sédiments dans la Vilaine.

Mots clés : flux de sédiments, mesures in situ, rivières, Massif armoricain, profil de vitesse, profil de concentration, rhéologie, temps de transit, radioéléments, Béryllium-7, Iode-131.

Année 2007

Prix Yves Chauvin 2007 àSébastien Rohais

Le Prix Yves Chauvin 2007 a été attribué àSébastien Rohais pour son travail intitulé : "Architecture stratigraphique et flux sédimentaires sur la marge Sud du Golfe de Corinthe (Grèce) : analyse de terrain, modélisations expérimentales et numériques". Cette thèse, promue par Rémi Eschard, de la direction Géologie-Géochimie-Géophysique, a été préparée sous la direction du Professeur François Guillocheau (Géosciences Rennes) et soutenue àl’université de Rennes 1 le 2 février dernier. Le jury du prix, présidé par Bruno Chaudret, Président du Conseil scientifique, comprenait MM. Jean-Claude Charpentier, Pierre Bérest, Bernard Leduc, Roland Landier, Sierd Cloetingh et Henri Van Damme, en tant que membres du Conseil scientifique, et M. Hugues Bedouelle, de l’Institut Pasteur, en tant qu’expert auprès de la Direction scientifique. Le jury a distingué le travail de Sébastien Rohais notamment pour ses qualités scientifiques et son apport pour des projets stratégiques de l’IFP. À ce jour, deux publications dans des revues internationales àcomité de lecture et 12 communications àcongrès témoignent de la valeur de ces résultats, alliant simulation numérique, simulation analogique et validation sur le terrain. Le prix sera remis au lauréat le 22 novembre prochain àl’IFP.

Soutenance de HDR d’ ALain Crave

Date : 24 mars 2006, 9h30

Titre :La modélisation expérimentale de la dynamique des reliefs.

Année 2006

Soutenance de HDR de Stéphane Bonnet

Date : 13 décembre 2005, 14h30 Titre : Variations climatiques, soulèvements continentaux et dynamique des reliefs. Exemples naturels et apports de la modélisation expérimentale en Géomorphologie



Le prix IFP de l’Académie des sciences attribué àJean-Pierre Brun Par LE GALL Alain-Hervé - 29 novembre 2005

Jean-Pierre Brun, Professeur àl’Université de Rennes 1 UMR 6118 Géosciences Rennes - IFR CAREN s’est vu décerner le Prix 2005 de l’Institut français du pétrole. Fondé par l’IFP, ce prix annuel est destiné àrécompenser un chercheur ou une équipe français ou étranger, auteur d’une Å“uvre scientifique qui a contribuée au progrès des connaissances et des techniques intéressant directement ou indirectement l’industrie des hydrocarbures, dans son action pour la satisfaction des besoins de l’humanité en énergie propre, produits et matériaux, dans le respect de l’environnement. Le lauréat 2005 est donc Jean-Pierre Brun, ainsi récompensé pour sa contribution au domaine de la modélisation analogique, qui a permis d’expliquer notamment la cinématique de très nombreux contextes géologiques d’une grande complexité. Ses recherches ont fait notablement progresser la tectonique, discipline indispensable àla recherche pétrolière.



Un prix Bretagne Jeune chercheur décerné àDimitri Lague Par LE GALL Alain-Hervé - 19 février

Dimitri Lague a reçu une mention spéciale lors de l’attribution du Prix Bretagne Jeune Chercheur 2005, catégorie Sciences de la Vie et de l’Environnement, le 13 janvier 2006. Cette mention récompense son travail de thèse portant sur l’érosion des chaînes de montagne, thèse soutenue au CAREN en 2001.

Son sujet de thèse s’intitulait "Dynamique de l’érosion continentale aux grandes échelles de temps et d’espace : modélisation expérimentale, numérique et théorique". Elle est éditée dans la collection des Mémoires du CAREN.

Le prix Bretagne Jeune Chercheur, décerné par la Région Bretagne, vise àrécompenser l’excellence des recherches réalisées par les jeunes chercheurs dans les laboratoires implantés en Bretagne. Il sert aussi àpromouvoir leurs travaux auprès du grand public et de la communauté scientifique.

Une nouvelle méthode d’analyse de l’érosion

L’informatique permet aujourd’hui aux spécialistes de la géomorphologie (étude du relief de la terre) de faire de précieuses simulations. Dimitri Lague s’en est servi pour modéliser et étudier l’érosion des montagnes àl’échelle des temps géologiques. Dans le cadre de sa thèse au CAREN, il a notamment mis en évidence un paramètre important dans les phénomènes d’érosion, le seuil. Il poursuit aujourd’hui ses travaux, suivis avec intérêt par les tectoniciens et les climatologues.



Nicolas Carry, étudiant en thèse àGéosciences Rennes, a animé une demi-journée de culture scientifique dans l’école maternelle de St Sulpice la Forêt sur le thème : "Les séismes expliqués aux enfants".

Cette initiation est basée sur une approche expérimentale et ludique des séismes, précédée d’un travail spécifique de l’enseignante sur la base d’un guide pour les enfants intitulé ’Dis Marion, c’est quoi un séisme ?", guide réalisé par Nicolas.