Logo Geosciences

Partenaires

CNRS
Logo Rennes1
Logo OSUR
Logo Doc OSUR

Géosciences Rennes
UMR 6118
Université de Rennes1
Campus de Beaulieu
35042 Rennes Cedex

02 23 23 60 76


Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Français > Les annonces de séminaires et thèses > Causerie Géocontact : Arsenic, fer et matière organique font-ils bon ménage ?

Causerie Géocontact : Arsenic, fer et matière organique font-ils bon ménage ?

Date : Mercredi 21 janvier 2015, 18 h 15

Titre : Arsenic, fer et matière organique font-ils bon ménage ?

Lieu : Salle de Conférences de l’OSUR (Bât. 14 B, RdC)

Résumé :

L’empoisonnement àl’arsenic (As), via la contamination des eaux souterraines utilisées comme eaux de boisson est responsable de l’une des plus grandes mortalités au monde. En conditions oxydantes, l’As est majoritairement présent àl’état V et le fer (Fe) sous forme d’oxydes, connus pour adsorber l’As. Au contraire, en conditions réduites, l’As est présent sous la forme As(III), forme la plus dangereuse pour l’Homme, et le Fe sous la forme Fe(II). Ces conditions (oxydantes ou réduites) sont retrouvées dans les zones humides, qui sont étudiées depuis longtemps dans notre laboratoire. Il est ainsi bien connu que la matière organique (MO) est présente en grandes quantités dans les zones humides et est très réactive vis-à-vis de nombreux métaux, métalloides et nutriments. Les nombreux groupements fonctionnels (phénoliques, carboxyliques, amines ou thiols) qui la composent lui permettent ainsi d’adsorber àsa surface de nombreux éléments chimiques.

S’il a déjàété montré que le Fe(III) se complexait fortement àla MO (expérimentalement et par modélisation), peu d’expériences ont été menées concernant le Fe(II). La spéciation du Fe (II ou III) a pourtant une grande importance concernant le devenir de l’As dans les eaux et les sols. Une 1ère partie de cette présentation s’intéressera donc àla complexation du Fe(II) par la MO alors qu’une deuxième partie portera sur les mécanismes mis en jeu dans la complexation de l’As(III) par la MO. Des expériences en laboratoire ont été réalisées dans la chambre anaérobie dont les résultats ont ensuite permis de déterminer par modélisation les constantes de complexation Fe(II)-matière organique et As(III)-matière organique.