Logo Geosciences

Partenaires

CNRS
Logo Rennes1
Logo OSUR
Logo Doc OSUR

Géosciences Rennes
UMR 6118
Université de Rennes1
Campus de Beaulieu
35042 Rennes Cedex

02 23 23 60 76


Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Français > Les annonces de séminaires et thèses > Soutenance de thèse de Camille ROSSIGNOL

Soutenance de thèse de Camille ROSSIGNOL

Date : Vendredi 5 décembre 2014, 14 h

Titre : Evolution géodynamique du domaine Est Téthysien (Asie du Sud Est) du Permien supérieur au Trias supérieur : études des bassins sédimentaires et des séries volcano-sédimentaires associées.

Lieu : Salle de Conférences de l’OSUR (Bât. 14 B, RdC)

Résumé :

Le Permien et le Trias (ca. 300 à200 Ma) sont caractérisés par une réorganisation globale de la dynamique des enveloppes externes de la Terre. En particulier, la biosphère traverse l’un de ses plus profonds renouvellements àla transition entre le Permien le Trias. L’évaluation du rôle du domaine Est Téthysien (actuelle Asie du Sud Est) dans les perturbations des enveloppes externes est mal établie en raison d’une mauvaise compréhension de son évolution paléogéographique au Permien et au Trias.

Des éléments nouveaux sur la paléogéographie et l’évolution géodynamique du domaine Est Téthysien ont été déduits d’analyses sédimentologiques, géochronologiques et géochimiques réalisées dans les bassins sédimentaires de Luang Prabang (Laos), Sam Nua et Song Da (Nord du Vietnam). Ces études ont montré qu’un ensemble continental majeur du domaine Est Téthysien, le bloc Indochine, est bordé par deux zones de subduction au Permien supérieur et au Trias inférieur. A partir du Trias moyen, le bloc Indochine entre en collision avec le bloc Chine du Sud tandis que le fonctionnement de l’autre zone de subduction, au niveau du Bassin de Luang Prabang, se poursuit jusqu’au Trias supérieur.

Les arcs magmatiques liés àla présence des zones de subductions représentaient alors probablement des reliefs topographiques importants dans une zone située àfaible latitude. La présence d’un écosystème continental relativement diversifié au Trias inférieur dans le Bassin de Luang Prabang suggère que ces reliefs aient pu constituer des zones refuges favorables au maintient et/ou au renouvellement de la biosphère lors de la crise biologique permo-triasique.

Abstract :

The Permian and the Triassic (ca. 300 to 200 Ma) are characterized by a global change that has impacted the hydrosphere, the atmosphere and especially the biosphere that has underwent one of its biggest crisis at the permian-triassic boundary. Assessing the role of the East Tethyan domain (present day South East Asia) in the reorganization of the biosphere is hampered by a poor understanding of its paleogeographic evolution.

Examination of the Luang Prabang Basin (Laos) Sam Nua and Song Da Basin (Vietnam) using sedimentological, geochronological and geochemical analysis brings new information about the geodynamic evolution of the Indochina bloc. These studies revealed the existence of two subduction zones bordering the Indochina bloc during the Late Permian and the Early Triassic, followed by a collision with the Indochina bloc during the Middle Triassic while the other subduction zone was still active up to the Late Triasic.

The magmatic arcs related to the subduction zones might have represented important topographic heights in an area located at a low latitude. The occurrence of a rather diversified continental ecosystem in the Luang Prabang Basin during the Lower Triassic suggests that these topographic heights could have formed a refuge zone suitable to the maintaining and/or the recovery of the biosphere during or slightly after the permian-triassic biotic crisis.