Logo Geosciences

Partenaires

CNRS
Logo Rennes1
Logo OSUR
Logo Doc OSUR

Géosciences Rennes
UMR 6118
Université de Rennes1
Campus de Beaulieu
35042 Rennes Cedex

02 23 23 60 76


Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Français > Les annonces de séminaires et thèses > Séminaire de Jacques de POULPIQUET (DSI, Géosciences-Rennes)

Séminaire de Jacques de POULPIQUET (DSI, Géosciences-Rennes)

Date : 15 octobre 2013, 10 h 30

Titre : L’arc magnétique ibéro-armoricain est-il la trace d’un rift avorté d’age cambro-ordovicien ?

Lieu : Salle B. Auvray (Bât. 15, RdC)

Résumé :

De part et d’autre du Golfe de Gascogne, les anomalies magnétiques du plateau continental sud-armoricain et celle du Nord-Ouest de l’Espagne (Eastern Galicia Magnetic Anomaly = EGMA) sont caractérisées par des longueurs d’onde et intensités très voisines. Bien que les différentes interprétations géologiques de ces anomalies divergent selon les auteurs la synthèse des modélisations magnétiques réalisées depuis une vingtaine d’années de part et d ?autre du Golfe de Gascogne conforte l ?hypothèse d ?un modèle comparable de source magnétique de type plaque mince caractérisée par une grande largeur.

Cette synthèse permet de proposer de part et d’autre du Golfe de Gascogne une corrélation de toutes ces anomalies magnétiques et de reconnaitre ainsi une structure géophysique majeure qui définit un arc magnétique ibéro-armoricain d ?une longueur de près d’un millier de km qui s’inscrit parfaitement dans une structure géologique plus large : l’arc ibéro-armoricain.

La confrontation des données géophysiques avec les données géologiques (volcanisme, sédimentologie et paléogéographie) permet de proposer une explication de ces anomalies magnétiques dans l ?intrusion de roches basiques lors d ?une phase avortée de rifting cambro-ordovicien caractérisée par un puissant sillon sédimentaire (aulacogène) et par un intense volcanisme acide (porphyroides).

Mots-clés : arc ibéro-armoricain, rift, suture, aulacogène, turbidite.