Logo Geosciences

Partenaires

CNRS
Logo Rennes1
Logo OSUR
Logo Doc OSUR

Géosciences Rennes
UMR 6118
Université de Rennes1
Campus de Beaulieu
35042 Rennes Cedex

02 23 23 60 76


Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Français > Les annonces de séminaires et thèses > Séminaire de Pierrick ROPERCH (Géosciences Rennes)

Séminaire de Pierrick ROPERCH (Géosciences Rennes)

Date : 8 février 2013, 10 h 30

Titre : Le soulèvement des Andes est-il récent ?

Lieu : Salle de Conférences de l’OSUR (Bât. 14 B, RdC)

Résumé :

La subduction de la plaque océanique Nazca sous la plaque continentale sudaméricaine est le moteur principal de la tectonique active dans les Andes, caractérisée par une séismicité importante (e.g. Valdivia 1960, magnitude 9.5 ; Maule 2010, 8.8) ainsi qu’une intense activité volcanique. S’il est admis que la formation des Andes est sans doute liée àcette subduction, les causes de la formation des hauts plateaux de l’Altiplano et de la Puna sont encore largement débattues. Deux études récentes de paléoaltitude focalisées sur l’Altiplano (Ghosh et al., 2006 ; Garzione et al., 2008) suggèrent un soulèvement des Andes principalement pendant le Miocène supérieur (11-5Ma). Cependant, il y a un certain consensus pour admettre un raccourcissement tectonique au niveau des Andes centrales de plus de 250km depuis environ 40Ma, dont environ 100km depuis 10Ma dans les zones sub-andines. Cette tectonique compressive, plus importante au niveau des Andes boliviennes, aurait accentué la courbure de la marge entre les Andes du Pérou (NO-SE) et les Andes du Chili (N-S). Les données de paléomagnétisme montrent cependant des rotations de blocs importantes, parfois de plus de 45°, principalement pendant l’Oligocène. La courbure principale de la chaîne andine serait donc acquise avant le Miocène. La subduction d’un Plateau océanique sous les Andes centrales du sud du Pérou àla fin de l’Eocène ou pendant l’Oligocène est une des hypothèses pour expliquer la formation de l’orocline bolivien.

Les Andes du Chili au nord-ouest du Salar d’Atacama